SEQUENCE 2

Comment la musique peut-elle raconter une histoire ?


Œuvre de référence : 
 

"Les entretiens de la Belle et la Bête"

Maurice RAVEL 

"Les entretiens de la Belle et la Bête"  -  Maurice RAVEL (1912)

Cet extrait nous fait entendre deux thèmes distincts : le thème de la Belle et le thème de la Bête. Ces deux thèmes sont totalement différents de part leur caractère. 

En effet, le thème de la Belle est : calme, joli, mélodique, dansant, léger ... alors que le thème de la Bête est plutôt : sombre, inquiétant, menaçant ... 

CARACTÈRE

Le caractère est un adjectif qualificatif qui qualifie, qui décrit
la musique. 

Par exemple : calme, magique, dansant, triste, puissant, rythmé etc... 

En revanche, les deux thèmes sont joués par des instruments de la famille des bois : 

Le thème de la Belle :

Le thème de la Belle est joué par la clarinette.
"L'apprenti sorcier"  -  Paul DUKAS (1897)

Le thème de la Bête :

Le thème de la Bête lui, est interprété par le contrebasson.


Deuxième oeuvre : 
 

"L'apprenti sorcier"

Paul DUKAS 

L'apprenti sorcier est un poème symphonique, c'est-à-dire un poème mis en musique et interprété par un orchestre symphonique.

Pour composer cette oeuvre, Paul DUKAS s'est inspiré du poème de l'allemand GOETHE, "Der Zauberlehrling".

POÈME SYMPHONIQUE

Un poème symphonique est un poème mis en musique, interpréter par un orchestre symphonique.

Walt Disney - Fantasia (1940)

Walt Disney a créé une série d'histoires, intitulée "Fantasia", en mettant des images sur des musiques

célèbres. Pour créer le dessin animé de l'apprenti sorcier, il s'est inspiré à la fois du poème de Goethe et de la musique de Paul Dukas

A travers cette oeuvre, Paul DUKAS développe 3 thèmes différents : 

Le thème du balai

Le thème de la magie

Le thème de l'apprenti sorcier


Troisième oeuvre : 
 

"Le vol du bourdon"

Rimski KORSAKOV 

"Le vol du bourdon"  -  Rimski KORSAKOV (1900)

Pour illustrer le vol du bourdon, Rimski Korsakov joue avec les nuances. La mélodie se développer aussi bien dans l'aigu que dans le grave. 

Mais Rimski Korsakov ne s'arrête pas là. Il va jouer également avec les différents registres : aigu / médium / grave. 

Enfin, l'extrait laisse entendre plusieurs crescendos et decrescendos.

REGISTRE

Le registre correspond aux différentes hauteurs d'une voix ou d'un son :

aigu / médium / grave

NUANCE

La nuance correspond au volume sonore : fort / faible.

Crescendo : indication de nuance allant du faible vers le fort. 

Decrescendo : indication de nuance allant du fort vers le faible.

Si on devait représenter les mouvements de la ligne mélodique selon son registre,
voici ce que cela donnerait : 

Pour représenter le vol du bourdon, le compositeur joue avec les différents registres,
c’est-à-dire la hauteur des notes. Les mouvements du bourdon sont représentés par
des montées et des descentes de notes conjointes appelés gamme. Enfin, le vol du
bourdon est également représenté par les nuances qui décrivent ces mouvements par
des crescendo et des decrescendo. 

Introduction :   
 

Couplet 1 

Idiot qui n’comprend pas
La légende qui comme ça
Dit qu’une gitane
Implora la lune
Jusqu’au lever du jour
Pleurant elle demandait
Un gitan qui voudrait

L’épouser par amour 

Couplet 2
Tu auras ton homme femme brune,
Du ciel répondit la pleine lune
Mais il faut me donner
Ton enfant le premier
Dès qu’il te sera né !
Celle qui pour un homme
Son enfant immole
Bien peu l’aurait aimé

Refrain : 
Lune tu veux être mère

Tu ne trouves pas l’amour

Qui exauce ta prière

Dis-moi lune d’argent

Toi qui n’a pas de bras

Comment bercer l’enfant

Ah ah ah ...
Hijo de la luna 

Projet musical : "Hijo de la luna"

Dernière mise à jour : 22 septembre 2020